1000 arbres à protéger

L’OPH possède un patrimoine arboricole riche et très divers. Pour le sauvegarder et le renouveler, l’Office se dote d’un plan d’entretien.

Arbres

C’est l’un des poumons verts de Villeneuve-Saint-Georges : avec 1074 arbres, les espaces verts de l’OPH n’égalent certes pas le parc de la Saussaie-Pidoux ou les pentes arborées de la rue de la République – ils n’en occupent pas moins une place importante sur la ville. Et un patrimoine, cela s’entretient : nos arbres ont besoin d’élagages plus ou moins réguliers – et plus ou moins urgents. Afin d’y voir plus clair et d’assurer leur entretien régulier, l’Office s’est doté d’un nouvel outil de suivi. Tout a commencé par un recensement scrupuleux : du platane à l’épicéa, de l’érable au cèdre de l’Himalaya, toutes les essences sont ainsi relevées et chaque individu est numéroté.

Certains arbres forment des “cépées” (un bouquet plutôt qu’un tronc unique). D’autres sont dotés d’excroissances à l’extrémité de leurs branches, ce qui indique une taille en “tête de chat”. Toutes ces spécificités sont soigneusement notées et permettront de programmer les bonnes interventions au bon moment.

Ce recensement comporte malheureusement sa part de mauvaises surprises… 125 arbres sont ainsi à abattre, certains parce qu’ils sont secs (donc morts), d’autres parce qu’ils menacent de se casser et représentent un danger. Mais ils seront remplacés à chaque fois que possible par une nouvelle plantation !