La vie au quotidien :

Paiement à l’échéance convenue du loyer et des charges :

Dates de paiements de vos échéances mensuelles :

  • Avant le 6 de chaque mois : affichées pour les encaissements auprès des gardiens, en début de mois (le loyer est payé à terme échu, c’est-à-dire que le paiement enregistré en février correspond à la période d’occupation de janvier)
  • soit le 5, soit le 12 de chaque mois si vous optez pour le prélèvement de vos loyers
  • Attention, tout paiement en retard est un impayé et entraîne une relance émise automatiquement.

Moyens de paiements de vos échéances mensuelles :

  • Espèces : soit auprès du guichet du Trésor Public, soit dans n’importe quel bureau de poste par mandat compte
  • Chèques : soit auprès du guichet du Trésor Public, soit auprès du gardien aux dates d’encaissement affichées. Une quittance vous sera remise seulement après le parfait encaissement de votre chèque.
  • Prélèvement automatique : le 5 ou le 12 du mois ;

Vous voulez changer de mode de paiement : la mise en place et/ou la fin du prélèvement automatique nécessitent des délais, soyez prévoyants et prenez-y vous à l’avance.

Tout rejet de paiement (chèque ou prélèvement) doit être immédiatement régularisé, vérifiez que vos finances sont suffisantes pour faire face à vos paiements, les frais de rejet de vos paiements peuvent être important, ils entraîneront également des relances automatiques et s’ils persistent l’engagement d’une procédure à votre encontre.

le Titre Interbancaire de Paiement est en cours de mise en place. il vous sera proposé très prochainement

La ou les régularisations annuelles de charges : elles sont émises l’année suivante de celle régularisée, en fonction de la comparaison entre votre consommation réelle et les provisions payées au cours de l’année écoulée :Vous nous devez un supplément de charges : l’avis d’échéance indique la date de paiement, les moyens de paiement sont le chèque ou les espèces.
Nous vous devons un remboursement de charges : vous devez aller au Trésor Public convenir avec eux des modalités de remboursement.
Les aides financières : elles sont versées directement au bailleur et déduite de votre avis d’échéance :si vous en bénéficiez, elles apparaissent sur votre avis d’échéance et vous ne payez que la différence.
Si vous n’en bénéficiez pas mais que votre situation vient à changer, des droits peuvent s’ouvrir, renseignez-vous immédiatement auprès de la CAF ou d’un service social (voir § nos partenaires).
Votre situation change (mariage, décès, naissance, emploi…) avertissez immédiatement votre bailleur et les partenaires concernés par ce changement car il peut avoir des conséquences sur votre situation : ouverture ou modification de droits aux aides au logement, demande de changement de logement,…
Les relations de voisinage : le règlement intérieur qui vous a été remis est une partie intégrante de votre bail. Vous vivez en habitat collectif, la participation de chacun fait beaucoup  :Les bruits : de 22h à 7h du matin, ils sont extrêmement désagréables et non tolérés, mais cela ne veut pas dire que la journée, tout est autorisé !
Vos animaux doivent eux aussi bien se comporter, vous en êtes responsables.
Idem pour les personnes que vous hébergez, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes.
Si vous avez des projets d’activité qui risquent de gêner vos voisins, ayez la courtoisie de les prévenir au préalable, s’il s’agit d’un évènement ponctuel, il ne devrait pas y avoir de problèmes, si vous faites la fête toutes les semaines, ce n’est plus la même histoire.
Les parties communes doivent rester dégagées et propres, elles ne sont pas une extension de votre logement. Les espaces verts et les parkings aussi doivent être respectés.
Vous avez un sinistre : que vous soyez victime ou à l’origine du sinistre, votre premier interlocuteur est votre assureur, cependant vous devez également informer votre bailleur par le biais de votre gardien.
Vous avez un problème financier ou vous devez vous absenter au moment de l’encaissement des loyers : prenez contact avec l’Office (cf. personnes à contacter) pour connaître les modalités de traitement, il est plus facile de prévenir un impayé que de rattraper un retard.
Vous avez des impayés de loyers et/ou charges : le Service prévention des Impayés est à votre écoute pour faire face et mettre en place des modalités de paiement de la dette (plans d’apurement), à défaut, une procédure pourra être engagée à votre encontre afin de vous faire condamner au paiement de la dette et en cas d’échec reprendre le logement.