Alors que le projet du gouvernement de diminuer les APL fait peser de lourds dangers sur le logement social, l’OPH-VSG se mobilise et appelle ses locataires à se prononcer contre ce projet destructeur.

1 millions d’euros : c’est ce que coûterait cette mesure à l’Office, mettant en danger la rénovation de son patrimoine et son existence même.